Home / A la une / Au départ d’AuDD I L’histoire par le Tsar

Au départ d’AuDD I L’histoire par le Tsar

Yo Yo mes loubards, comment ça va ?

En réalité, je m’en cogne mais je demande à cause de cette foutue nécessité d’être politiquement correct quand on parle dans les médias. Mais c’est toujours Fuck les cops.
Bon j’me suis fais rare depuis la baston à Orly, j’ai eu quelques soucis avec la justice et mes stages hydratation ont pris de l’ampleur etc. Tu coco on est là, ces battons dans les roues que la France veut me mettre ne tairont pas les vérités que j’ai à vous dire.
Malheureusement depuis, le site Tupaktv a close the door, (Derniere chronique visible ici) donc je leur fais un gros bisous car, sans eux il m’aurait été plus difficile de vous balancer toutes ces vérités qu’on essaye de vous cacher.

Treve de blablabla je me remet une lichette de vodka Beluga et je vous racontes pourquoi, je suis de retour sur le rainté.
Comme vous avez pu le constater, depuis 3 jours, la raposphère à des cloques à la mains depuis que les deux reufs du 91 aka PNL ( ou PLS, comme j’aime leur dire) sont aussi de retour. Un retour en même temps que le Tsar, coïncidence? Je ne pense pas, l’élite suis l’élite. Pour commencer, les débats stérile sur les deux rappeurs j’en ai rien a foutre, pour ma part c’est QLF et je suis un peu de leur famille car sachez que sans moi, le dernier clip n’aurait jamais eu lieu.

 

Tout a commencé il y 4 mois dans un bar de Montréal (Canada, pour mes vagabonds officiels qui se pavanent dans les rue de Saint-Lau , sku).
Je descendais quelques vodka en grignotant ma poutine comme à l’accoutumé, puis j’vois une équipe (ékip/ekip s/o freeze) de 6 cheveux lisses qui déboule. Dans le tas, je reconnais mes gava Ademo et NOS ; un regard, un hochement de tête et basta car chez nous, pas d’embrassades et autres zameleries. Du haut de mon mange-debout, je les entends parler de mix, mastering et de clip.
Ils en arrivent à la parole de trop : le projet Tour eiffel… Ça rigole à propos de ça en mode c’est infaisable gneugneu puis ils changent de sujet.
Dos à eux, comme tout bon cowboy dans un saloon, je leur lâche un, « croyez en vos projets, avec le Tsar tout est réalisable ». Ils me snobent dans un premier temps puis courbent l’échine après que je leur ai montré une photo polaroid de moi à 16 ans postiché sur le haut de la tour. Après les avoir vu bouche bée, je rigole tag Francois Damiens et j’me barre.

2 mois plus tard me vla back to paris, il est 16h. Mon bigo blackberry key2 sonne à fond les ballons. Je me réveille la gueule en Y à cause d’une soirée qui a finie en jus de boudin la veille. Je répond :
– Ouai c’est pourquoi ?
– Bonjour, on aimerais te rencontrer, rendez vous sur les champs »
– Mec, TU me réveilles, TU veux me rencontrer, donc TU vas venir chez moi.

 

Je raccroche, depuis quand je me déplace.

Dans la minute qui suit je reçois un sms « donne nous ton adresse, on arrive. »
25 minutes plus tard me v’la avec les deux reufs du 91 et Kim Chapiron dans mon salon. Je me remets une vodka et leur demande ce qui ce passe. Ils me font signer un contrat de confidentialité ou un truc du genre pour que j’ferme ma bouche, du coup je signe pas, bah oui, logique !

Ils me demandent c’est quoi le plan pour la Tour Eiffel et combien je veux.
Le plan ? Le plan il est pas compliqué, un jour, « comment » etc j’en sais rien, mais ma grande tante Patricia, à flirter -(entre-autres) avec Gustave Eiffel aka Le Gus’. Une histoire suffisamment intense pour que je me retrouve dans le testament du Boug. Dans celui-ci se trouve une ligne qui m’est dédié. « Pour un partage équitable de ma fortune et mes biens, les clefs de la Tour Eiffel seront remises au petit neveu de Patricia, celui qu’on appelle Tsar Madoff ».

Donc si t’as rien compris – comme moi – ca veux juste dire que ROHFF sur la Tour Eiffel c’est moi aussi, Cristiano Ronaldo avec son Ballon d’Or j’y suis pour quelque chose aussi, BREF.

Le Duo est conquis, nous v’la partis ridé le truc pour les repérages, ils hallucinent en voyant la beauté du spot. Je suis grand seigneur et leur demande pas un rond mais je veux qu’un ami artiste à moi soit dans le clip, 3 bouteilles de vodka Beluga et du jus Heisenberg pour ma vapote ( s/o Raoul Vapote).
Tout est accepté, NORMAL.

Le tournage se fait, tout ce passe niquel, mon poto est dans le clip, moi je me permet quelques petites exigences mongole avec mon frelon Frencizzl qui m’accompagne.
Petite anecdote sympatoche, le poto que j’ai invité c’est BMO (tu peux tchek son job sur instagram @bmoworld), il devait réaliser une fresque dans l’ascenseur sauf qu’au moment du tournage, trop occupé à s’hydrater avec moi, il se rend compte qu’il n’a plus de bombes et c’est pourquoi il commence à ce taper la tête contre les murs et à bouger dans tous les sens, le réalisateur qui à laisser la camera tourner, trouve ça super cool, les deux reufs aussi du coup c’est rester comme ça.

Fin de tournage, tout est prêt sauf une chose : le titre du track. Là encore, un truc incroyable ce passe.
On était chez moi pour PSG – MANCHESTER (1-3 but de Rashford à la 92eme) et là tellement heureux pour Man Utd, j’appelle de suite mon gava André Pierre Gignac au Mexique. Dédé c’est un ami de longue date avec qui je mangeais des Big Mac sur le vieux port. Je le call et lui dis «  Oooooh Dédé qu’est ce tu fouuuuu, t’as vu Thiago sylvie il a encore perdu ses couilles dans les vestiaires ». On casse une barre pendant 1 minute et je raccroche. On finit la soirée tranquillement en sirotant quelques drink et grignotant 2-3 paquets de noix de cajou.
Le lendemain j’enmène les deux loustics du 91 prendre leur train. Quelques heures après, Ademo m’envoie un sms en me disant « frérot du coup on a eu une illumination hier. On trouve vraiment que « AuDD » ce serait un super titre, encore merci pour la soirée d’hier. Bisoux »

Alors croyez-moi, quand je vois tous ces journalistes se caresser le pistil et inventer du sens à des titres j’en ris. Mais bon , tout le monde n’a pas la chance d’être une source d’inspiration comme le Tsar.

Voila, ne me remerciez pas, je le fais pour la culture et pour remplir le frigo.

Les Médias mentent, le Tsar parle

Un grand merci à Raoul vapote, ainsi qu’à vodka Beluga qui m’accompagnent dans mes missions internationales

À propos de Djibril TupakTV

Appelez moi Kick Ass, pas de réel don mais tu peux me trouver partout. Un vrai putain de Casse Couille

Check Also

Mzinga – [N] Yaya (Clip)

  Voici le dernier clip de Mzinga « [N] Yaya »

Commente librement! Tu peux même insulter, c'est le côté #TupakTV!

Powered by themekiller.com