Home / A la une / Coupe du monde 2018 : Pourquoi le bus est passé si vite sur les Champs-Elysées ? Voici la réponse.

Coupe du monde 2018 : Pourquoi le bus est passé si vite sur les Champs-Elysées ? Voici la réponse.

Premier juin 2018, 23h40, mon bingo phone tel vibre de tout son être. Encore une de ces michtonneuses qui doit vouloir du rêve… je ne décroche pas. La vibration persiste et me gêne dans mon matage de film. Je me suis trompé ce n’est pas une go mais mon ami la Desch qui m’appelle. La Desch c’est Didier Deschamps pour ceux qui ne sont toujours pas au courant. Pourquoi ce surnom? Aucune idée, mais c’est comme de demander à un mec qui s’appelle Lucien , pourquoi ses amis l’appellent Lulu : de 1 on s’en branle, et de 2, la réponse sera surement aussi conne que le surnom lui-même.
Je décroche :

Moi : Allo le jeuuuuuuune comment qu’est ? La Bess?

La Desch : Banjour le Teussar. Comment vas-tu ? Bien ?  Bon j’espèreuh qu’en tout cas ta petit euh vie se passe tranquillement.
Moi: oui arrête de sucer que pasa khouya?

La Desch : Bon je ne te cache pas que si je t’appelle c’est que j’ai quelquechose à te demander.
Moi : oui ba accouche j’ai un boulard à finir.

La Desch : Comme tu le sais, dans le bus, comme pour une collonie, il faut un bon animateur et étant l’un des seuls mecs avec le bafa que je connaisse, je voulais savoir si comme en 2012 tu serais pareutant pour être notre metteur d’ambiance.

Moi :  Ok l’ami, si c’est pour rendre service à la France je suis là. À une condition, tu sélectionnes RamI comme ça tous les deux on va faire du sale.

On conclut le coup de fil et avec l’ami RamI nous vla en route pour ma terre mère.

Alors vous vous demandez pourquoi Didier Deschamps a fait appel à moi ? Je suis Russe, la coupe du monde est en Russie, je connais tout le gratin foot balistique et j’étais à Knysna en 2010… J’ai donc une forte expérience bus-foot à mon actif.

Tout au long du mondial, la France a vécu au rythme des frasques de ces jeunes footballeurs devenus emblèmes d’une nation. Les matchs s’enchainant et les victoires avec, l’ambiance était incroyable tout du long malgré le caractère de chacun. En effet, dans le bus, alors que je lançais des chansons au micro que nous étions censés reprendre tous en coeur, je me suis aperçu que chacun d’eux avait un caractère marqué : Lloris était le jeune suceur assis au premier rang à coté de la Desch et du staff, comme les connards au collège qui feinte de devoir se mettre devant car ils sont malades en bus et restent avec les profs, Kimpembe était une sorte d’autiste qui une fois sur deux rigolait en regardant dans le vide, Kylian un surdoué qui a terminé la longue série d’ouvrage des Rougons Marquarts écrite par Zola, lors des matchs de poule, Ousmane Dembélé était assis a coté de Kimpembe et semblait le comprendre à croire que les deux étaient atteint de la même pathologie. Il n’arrêtait pas de parler du Winchester FC, je lui ai dit que j’allais lui en mettre un coup de Winchester s’il continuait a ouvrir sa gueule, et il a rigolé ne sachant pas que j’étais calibré dans le bus. Bref.

Dans le bus comme dans les vestiaires il y a des secrets qui sont censés ne jamais sortir du groupe. Mais comme je suis au dessus de toutes règles, je vais tout vous dire.
Avant de vous parler de l’histoire du bus passé en moins de 10 minutes sur la plus belle avenue du monde, remontons 8 ans dans le passé pour revenir en Afrique du Sud, à Knysna. Cet événement a tourmenté la France entière – c’est vous dire comme la vie des français est palpitante.

L’histoire est en fait très conne et me concerne particulièrement. En 2010, certains proches conseillent à Domenech de me prendre comme ambianceur et je me retrouve dans le groupe. A l’époque j’avais comme qui dirait un petit problème avec l’alcool – qui ne s’est pas arrangé pour autant mais hamdoullah ça va aujourd’hui les gens font avec. Un jour avant le terrible épisode, Domenech m’avait interdit de boire l’alcool a 90° que les médecins avaient ramené. Une interdiction qui a vite tourné en conflit entre lui et moi. Je savais aussi qu’il était l’auteur de crasse innommables envers ses propres joueurs: je me rappelle qu’il coupait les chaussettes de Malouda et mélangeait un brun de jus de condom au Vicks Vaporub que se badigeonnait Pat Viera sur le torse.

Le jour de cet entrainement j’étais bougon et encore un peu bourré à la vodka Belluga. Du coup j’ai fait du chantage aux joueurs. Je leur ai expliqué ce que faisait Domenech dans leur dos et leur ai dis que si un seul d’eux bougeaient, je mettais les photos du gang bang organisé avant le départ pour le mondial sur la toile. Résultat : personne a bougé son gros cul du bus. Excellent. Donc oui, c’est en parti à cause de moi et mon alcoolisme que la France s’est déchirée. Fallait pas me faire chier.

Retour à nos moutons, ou plutôt à l’affaire du bus qui nous intéresse réellement ; la coupe du monde 2018. C’était un sacré moment. Avec mon ami Adil on s’est fendus la poire comme jamain. Surtout ce soir où j’ai ramené à l’hotel en douce, quelques amies d’enfance avec qui j’étais à l’école à Moscou. Elles ont bien poussé et sont devenues de très belles plantes. En les ramenant à l’hotel en faisant bien attention à ne pas reveiller le staff, je savais que je pouvais me faire un petit billet. En effet mes amis avaient pris un parcours professionnel que beaucoup condamne mais qui paye plutot bien. Bref après avoir squatté la chambre de Blaise pour rigoler autour d’un verre de champ, on a croisé l’ami Lucas Hernandez dans le couloir. Vous l’avez entendu s’exprimer; on est d’accord pour dire qu’il n’a pas inventé la poudre. Résultat, il se pensais charmeur et bg espagnol et a sorti les liasses quand je lui ai dit que ces jeunes filles devaient partir sous peu mais n’avaient rien pour prendre le taxi qui était hors de prix. 1000 balles à des putes juste pour un taxi qu’il a donné ce golbar. Gros bisoux Tatiana et Ana, on se revoit soon inchallah .

Bref, je m’égare fort là. Hésitez pas à me dire de la fermer quand je pars en Y comme ça. Ah oui merde, vous pouvez pas.

On revient à l’histoire principale. Rappelez-vous, quelques heures après la finale, nous apprenions que N’golo Kanté – que tout le monde aime comme son propre petit frère trop mignon – a  du sortir car il se tapait une sale courante. Il avait du être remplacé par Nzonzi, c’est vous dire l’urgence et la gravité de la chose.

Le lendemain de la finale, nous vla sur la route du retour, l’euphorie et la cabane qu’on s’est mise dans le vestiaire avec les boutanches de vodka ramenées par mon ami de longue date Vladimir, nous laisse un peu dans le gaz. Le trajet de l’aeropoprt au bus rappelle ces navettes de festivals dans lesquelles on trouve toutes les pires épaves que la terre endosse ; les vapeurs d’alcool prennent le dessus, Griezmann renverse son maté sur la moquette du bus, Giroud vomi dans le sac à dos de Thauvin, et Pavard lui est comme sobre -eh oui un Tuche ça connait tout ce qui est liquide.

N’golo n’est pas au top et arrivé à l’aéroport, on le voit taper sa plus grande pointe. C’est vous dire.

On savait qu’il allait mal le bougre mais vu l’état dans lequel on était c’était chacun pour sa poire.

On est dans l’avion mais on a du retard… N’golo a déserté sa place et a pris son tour de coup pour se poser oklm au chiotte tout le long du trajet.
Nous vla à Paris avec deux heures de retard. On sort de l’aéroport. Obligé de saluer un peu le peuple amassé. Puis nous vla dans un autre bus. Là, je suis occupé à filmer les frasques de mes jeunes qui semblent reprendre un peu la forme – sauf un.
On continue et avant d’arriver sur les champs, Kimpembe a qui j’avais confié l’enceinte – apparement la musique aide les enfants handicapés à aller mieux – met un morceau avec le bruit marron, aka la fréquence sombre… Des regards s’échangent et on sait très bien que si nous on résistera à ça, pour N’golo, ce sera différent. Nous vla dans le nouveau bus. Dani Alves pour nous conduire. Je lui en douche deux mots et lui dit « pour 20 eu, accélère un peu sinon Kanté va se chier dessus et les gens ne penseront plus qu’à ça en le voyant ». Etant payé au lance pierre par la RATP, ce fdp accepte. Je dis au gars de faire les beaux en haut et de surtout sourire au peuple présent. 10 minutes à la place d’une heure.

Désolé la France, on t’a apporté la coupe, on a mis la couronne du football sur la tête de la Nation France mais le roi N’golo Kanté devait lui retrouvé son trône.

Ndlr : Comme vous vous en doutez surement tout le contenu qui précède n’est que pure fiction. Le Tsar a regardé le mondial dans sa villa luxueuse en sirotant du White Russian. 

À propos de Djibril TupakTV

Appelez moi Kick Ass, pas de réel don mais tu peux me trouver partout. Un vrai putain de Casse Couille

Check Also

LaRyde – Kamikaze (Clip)

  Voici le dernier clip de LaRyde « Kamikaze » . Ce clip, produit par …

Commente librement! Tu peux même insulter, c'est le côté #TupakTV!

Powered by themekiller.com