Home / Faits Divers / [#DécouverteTupakTV] / [#DécouverteTupakTV] Skyzo Youth – Sorry for the late Vol. 1

[#DécouverteTupakTV] Skyzo Youth – Sorry for the late Vol. 1

Vendredi 12 Janvier 2018. Du brouillard sur toute la France, avec des températures comprises entre 3 et 7 degrés le matin. L’après-midi ? Attendez-vous à une non amélioration des conditions de vie avec un pic de mercure à 10 degrés celsius. Rien de bien folichon donc.
Côté sport ? Strasbourg recevra Guingamp à 20h45, pour la vingtième journée de ligue 1. Rien de bien folichon donc.
Côté musique ? Rien de bien folichon me direz-vous… et bien non. Aujourd’hui, le tout premier projet de Skyzo Youth, « Sorry for the late Vol.1 » est de sortie. Au programme ? 10 sons pour prouver que Noisy-le-Grand n’est pas si loin (y compris géographiquement, qu’est-ce que c’est perdu bordel) que ça du paysage du rap français.

Tu ne connais pas Skyzo ? Pourtant, nous t’en avions régulièrement parlé, à la sortie de ces différents morceaux et clips. En moins d’une semaine, presque 2000 vues étaient comptabilisées sur son clip « Intro ».

Ne nous attardons pas plus que ça avec les présentations, et laissons nous plutôt transporter par l’écoute de « Sorry for the late Vol.1 ». Comme d’habitude, je parcourrai chaque morceau et tenterai de les analyser avec El nino et El poukave *le critiqueur voice*.

1. Intro
Cette intro a été produite par FGM. C’est bon à savoir, car il faut toujours préciser celui qui t’a fait la passe décisive comme dirait un certain consultant de SFR Sport. Dans ce morceau, nous entrons progressivement dans l’univers de Skyzo. Il nous souhaite la « bienvenue dans ce projet » (merci, ça fait plaisir), tout en précisant qu’il s’excuse de nous avoir fait attendre (encore une fois, merci). Beaucoup de politesse donc. Niveau flow, je suis agréablement surpris. Un mélange de haine, sans retenue, et de volonté de tuer le micro, qui fait directement bouger la tête. La production y est aussi pour quelque chose, étant donné que l’instru lente et très au fond du temps apporte encore plus de poids au morceau. Une bonne entrée en somme. Notons une évolution de la mélodie à la fin, type d’évènement que je chérie énormément de manière générale.

2. Advisory Parental
Encore et toujours ce sacré FGM derrière les instruments. Encore et toujours une instru très au fond du temps qui nous intrigue. Ici, le tout est très explosif et nous donne envie d’assister à un live de Skyzo pour pouvoir créer de vrais Pogos… et faire un peu de sport par la même occasion (j’ai grave pris du poids). Ici, nous avons un vrai questionnement sur la volonté de faire du commercial ou pas pour percer. Cependant, Youth reste fidèle à son personnage : quelqu’un de très agressif et de fidèle à son Deshear Music. Il alterne différents flows en fonction de l’évolution de l’instru, et se marie parfaitement à la batterie très « rock » sur le refrain. Une réussite.

3. 3 points
Un morceau encore et toujours produit par… FGM. Cependant, ce n’est pas un son comme les autres. En effet, Skyzo y aborde les « erreurs » policières. Contrôles abusifs, bavures, violences, meurtres… de quoi faire lever de grands mouvements de révolte, telles les grèves de Peaky Blinders, ou de quoi rassembler une giga nuit debout à République. Plus sérieusement, Youth a décidé de chanter sur ce son pour, il me semble, apporter plus de poids à son discours, en le rendant plus mélancolique. Le rappeur a l’air lassé des services de police, et nous espérons désormais que son appel alertera du monde. Et paf, encore une réussite. Enfin presque, car je trouve que l’instru est légèrement trop forte (mixage ?) par rapport à la voix.

4. Pour la vie
Et c’est… FGM à la prod !!! Nous j’rigole, il faut bien changer un peu voyons. Cette fois, c’est Squadro Beats qui a dû se charger de rendre encore plus sombre un projet qui l’était déjà. Et c’est réussi. La voix de Skyzo est légèrement modifiée, comme plus proche de l’oreille. J’ai presque l’impression qui me débite tout le texte juste à côté de ma tête, et ça me donne encore plus envie de Turn Up. Ici, il prend toute sa revanche sur la vie, et le jeu de mot « maille barré » est très bien trouvé. Et oui, je me suis bel et bien trompé en pensant que ça allait être un son de lover… mais c’est mal connaître Skyzo.

5. Interlude
Qui dit moitié de projet dit… Interlue ! Tu peux aller faire pipi et revenir, car le projet va bientôt reprendre… Ici, c’est du Dope Chronic à la prod, pour un magnifique sample. Merci de me fournir très vite son origine d’ailleurs. Pendant un très court laps de temps, Skyzo kick comme s’il faisait une petite pause. Nous rafraîchir avec du bon débit et de bonnes phases. Par contre, il a vraiment des poumons noirs comme Djibril de TupakTV vu comment il tousse.

6. Curry
Adieu FGM ? Cette fois, il s’agit d’Era Beatz derrière Fruity Loops. Mais que veut dire Curry ? Stephen ? Epice de paki ? Tu le découvriras bien vite. En attendant, Skyzo a repris l’autotune. J’aurais personnellement, vu la violence de l’instru, qu’il kick sans rien. Sa voix originale passe très bien sur ce genre de prod. Un petit élément négatif, même si le texte est énervé.

7. Scampia
Dope Chronic est de retour pour nous donner du SALE. Et là, Skyzo est de retour pour nous donner du SAAAAALE. Plus d’autotune, non, que sa voix énervée qui nous rappelle pourquoi nous avons été si patients dans l’attente du projet. Chaque mesure est une gifle, chaque note est une baffe, et nous avons encore une fois envie d’écouter ça en live. Bravo Youth, tu viens de créer un hymne à l’argent.

8. Plus rien ne m’étonne
AKM à la prod. Non, pas moi malheureusement, AKM l’autre. AKM du 50K. AKM disque d’or. AKM disque de platine. AKM mains d’argent. Mdr t’as compris, tout sauf moi malheureusement. Enfin anyway, ici nous avons, encore une fois, une belle utilisation du sample. Ca me fait plaisir, car c’est un art qui se perd en France. Ici, le morceau est beaucoup plus profond, introspectif de la part de Skyzo. Il y expose ses difficultés, ses peurs, et le soutien des différents membres de son entourage. Ca fait du bien, car nous étions essoufflés après toutes ces prouesses techniques. Bravo Skyzo.

9. Honey
On change l’équipe qui gagne, et on ajoute un nouveau membre. Cette fois, c’est au tour de Dasko de montrer qu’il peut gérer l’univers complètement fou de Skyzo. La prod est incroyable mais là encore, pourquoi utiliser l’autotune ? Le thème s’y prête, certes, mais Skyzo n’en a tellement pas besoin… encore un regret.

10. Alerte à la bombe
Il ouvre le bal, il le ferme… Vous l’aurez deviné, c’est FGM à la prod. Ici, Skyzo est de retour sans autotune et ça fait du bien. Comme une sorte d’au revoir, nous sommes revenus à une instru très lente, sur laquelle Skyzo peut littéralement s’amuser. Le refrain est encore fait du live et on espère que Youth l’exploitera vraiment. ALERTE A LA BOMBEEEEEEEEEEEE !

Conclusion
Magnifique entrée en scène de la part de Skyzo Youth. Avec « Sorry For The Late Vol.1 », il démontre qu’il peut largement prendre sa place dans un game chargé, en tirant son épingle du jeu : une localisation unique (Noisy-le-Grand), un univers à part, un timbre de voix spécial et un flow travaillé. La direction artistique est très aussi pointue, et les thèmes abordés sont variés. Cependant, j’aurais préféré des morceaux sans autotune, et une meilleure production de la part du studio, notamment sur Alerte à la bombe. Note finale… 17 sur 20. Et voilà les gars.

On t’excuse du retard, Skyzo.

Clic sur le lien pour écouter le projet de Skyzo Youth – Sorry For The late sur les plateformes d’en Streaming

À propos de akm914

Assoiffé de culture, mais jamais repu.

Check Also

Skyzo Youth dénonce les violences policières dans son dernier clip « 3 points » !!

Voici le dernier clip de Skyzo Youth « 3 points ». Ce clip, produit par …

Commente librement! Tu peux même insulter, c'est le côté #TupakTV!

Powered by themekiller.com